Brigade de Montbenon
et
Groupe des Quatre Vents
Groupe scout de la région lausannoise

100 kils 1990

Publié le mardi 2 juin 2015 à 15:32 par Merlin dans Activités, La Cloque.

Au départ, je ne savais pas si c’était une blague, ou une innovation issue de l’imagination sadique de je ne sais quel tortionnaire, mais la rumeur flottait que tantôt on avait organisé des 100kils dans un stade. Oui. Fi des paysages, des vallées et des monts, et préparez-vous à tourner autour pendant 24 heures, jusqu’à la folie.

Avantages :

  • Difficile de tricher
  • Les toilettes sont pas loin
  • Ca coûte rien (littéralement 0 francs)
  • Moins de risque d’accidents

Désavantages

  • Devenir complètement fou parce que tu tournes dans un stade
  • S’user les muscles à fond parce que c’est du plat pur, donc tu fais toujours le même mouvement
  • Absolument aucun des intérêts des cent kils

On trouve ainsi cette missive dans la Cloque n°3, pages 20-21. Jeje et Alili nous invitent là à nous inscrire, donnant même un bulletin d’inscription et mentionnant le concours de la ville de Lausanne. Cela semble donc officiel. Mais ont-ils vraiment fait cela ?

Capture d’écran 2015-06-02 à 15.11.22

 

Regardons la Cloque n°4, de juin suivant. Carine, membre du Clan Loch Ness, qui écrit une lettre pour dire qu’elle n’oubliera pas de si tôt ces cent kils.

Elle a l’air de mentionner des « causettes par Talkie » qui ne feraient pas vraiment sens dans un stade. Le ton de la lettre a l’air ému et sincère, donc je doute qu’elle participe d’une contre-blague visant à faire croire que les 100 kils étaient normaux. Elle a également fait un dessin d’un bâtiment « visible depuis la gare » :

Capture d’écran 2015-06-02 à 15.24.00

Il semble donc qu’ils soient bien allés à Yverdon. Peut-être pour tourner dans un stade ? Peut-être n’est-ce qu’une légende et ces 100 kils étaient normaux, la blague de Jeje et Alili étant amplifiée par des polissons ? J’incline à le penser. De ce que je comprends ils moquaient ceux qui se plaignaient du coût – nécessaire – des 100kils en imaginant des 100kils laborieux, ennuyeux mais qui coûteraient zéro francs. Devant pareille perspective, tout le monde cesse de se plaindre que ça montre trop, que ça descend trop, que c’est pas cher ou que les pâtes sont pas cuites…

Itinéraire :

  • Yverdon ?

 

Mots-clés :