Brigade
de
Montbenon
Groupe scout de la région lausannoise

A propos

Une histoire plus que centenaire

Baden-Powell était un officier Britannique. Il avait découvert durant le siège de Mafeking, en Afrique du Sud, des jeunes locaux très secourables qui lui servaient de coursiers, avec succès.

Rentré au pays et persuadé du potentiel énorme des jeunes gens, il décida de se servir de ce qu’il avait appris pour l’orienter vers autre chose que la guerre. Le mouvement scout se lança véritablement avec le premier camp scout à Brownsea Island en 1907.

Dès 1912, le scoutisme s’était exporté dans le Canton de Vaud, avec la Brigade de Montbenon, voilà plus de cent ans. A quoi tient cette longévité ?

Des principes respectueux de chacun·e

“L’ambition de faire le bien est la seule qui compte”
Baden-Powell

Nous défendons les valeurs de solidarité, d’entraide, d’endurance et de débrouillardise. Nous encourageons les jeunes à explorer leur relation aux autres, à soi-même et au monde, tout en développant leurs capacités.

Le système des patrouilles procure un cadre symbolique où l’on peut, à travers la dépense physique, les vertus pédagogiques du jeu et de la vie dans la nature, développer un sentiment d’appartenance et de camaraderie qui pousse chacun·e à donner le meilleur de soi-même.

Un cadre ouvert à tout le monde

Aux filles et aux garçons de tout âge.

Les plus jeunes trouveront leur place aux louveteaux et louvettes (6-11 ans) où ils/elles peuvent jouer en apprenant. A l’orée de l’âge adulte et devenu·es des éclaireurs et éclaireuses (11-16 ans) les grands jeux, le jeu de rôle ou les constructions dans la nature peuvent prendre le relai pour soutenir leurs aspirations grandissantes à l’aventure et leur permettre de côtoyer leur limites. Suivant sa motivation, le/la scout·e peut également devenir chef·fe, prenant des responsabilités et organisant des activités à la mesure de son âge. Pour les plus acharné·es, on trouve même les routiers (+18ans), mais c’est une autre histoire…

À tous les goûts

Baden-Powell disait “Dans chaque garçon, il y a au moins 5% de bon. À vous de le découvrir et de l'épanouir jusqu'à 90 ou 95%”

Le système des badges permet de développer ces cinq pourcents. Au sein de la troupe ou de la meute, tout le monde peut exercer sa spécialité. Une écrivaine en herbe, une future rock star, peuvent trouver ici l’encouragement dans leur badge reporter ou boute-en-train.

À toutes les bourses

“Notre désir est d’aider les jeunes, surtout les plus pauvres, à avoir une chance égale aux autres de devenir des citoyens dignes, heureux et réussissant dans la vie, inspirés par un idéal de service du prochain : ce qui, dans le passé, leur a trop souvent été refusé.”
Baden-Powell

L'introduction de la chemise scoute, initialement, visait à limiter les étalages de vêtements couteux. En effet, la place de l'argent aux scouts ne nous importe pas : le plus important est que toute personne qui veut participer est la bienvenue.

Ce souci d’équité ne se limite pas à l'aspect vestimentaire : s’il y a bien une cotisation annuelle, toutes les premières séances, ainsi que le foulard scout sont gratuits. Et quelle que soit la dépense qu’un membre ne pourrait pas faire, camp d’été, week-end, matériel, nos responsables feront leur possible pour trouver un arrangement en privé. Il ne sera pas dit que nous aurons mis de côté, pour des raisons financières, quelqu’un qui voudrait nous rejoindre !

À toutes les cultures

Encourageant les discussions franches parmi ses membres, il est inévitable que des discussions spirituelles et morales émergent. Néanmoins, la Brigade de Montbenon est un groupe scout laïc qui ne fait nulle oeuvre de propagande, politique ou religieuse. Toutes et tous sont bienvenus !

Nos activités
Inscription