Brigade de Montbenon
et
Groupe des Quatre Vents
Groupe scout de la région lausannoise

De quel matos aurai-je besoin ?

Aux Louveteaux (5-10 ans)

Tu auras besoin à chaque séance de

  1. Ton uniforme : chemise (en bon état) et foulard (bien roulé).
  2. Ton PACCIF : Papier, Allumettes, Couteau suisse, Crayon, Imperdables, Ficelle.
  3. 2CHF pour le goûter.
  4. Ta bonne humeur !

Pour les WE et les camps d’été tu prendras :

  1. Ton uniforme : foulard (bien roulé) et chemise (en bon état).
  2. Ton PACCIF : Papier, Allumettes, Couteau suisse, Crayon, Imperdables, Ficelle.
  3. Un sac à dos adapté à ta taille.
  4. Un sac de couchage d’été
  5. Des chaussures de marche qui tiennent la cheville, si possible.
  6. Lampe de poche.
  7. Quelques affaires de rechange, en gardant à l’esprit que le camp dure une semaine, pas besoin de prendre toute ta garde-robe !
  8. Plus de bonne humeur !

 

Aux Eclaireurs (12-15 ans)

En séance

  1. Ton uniforme : foulard (bien roulé) et chemise (en bon état) avec tous tes insignes cousus par tes soins attentifs. Cela inclut le badge scoutisme suisse, l’écusson de la Brigade, ton niveau de progression (Aspirant, 2ème classe, 1ère classe) et tes badges.
  2. Ton PACCIF : Papier, Allumettes, Couteau suisse, Crayon, Imperdables, Ficelle.

En camp d’été et en Week-End

Normalement tu devrais recevoir une circulaire précisant exactement tout ce dont tu as besoin, mais mieux vaut se préparer à l’avance.

  1. PACCIF et Uniforme impeccables comme, énoncés ci-dessus.
  2. Sac de Couchage d’été
  3. Tapis de Sol
  4. Chaussures de Marche + une paire de rechange si possible
  5. Une gamelle autrement dit, quelque chose dans lequel tu puisses manger et des couverts (fourchette, couteau, cuillère)
  6. Un gobelet ou une tasse dans lequel boire.
  7. Des affaires de rechange (shorts, t-shirt, sous-vêtements, chaussettes) en petites quantités : un camp ne dure que deux semaines !
  8. Une bonne veste de pluie
  9. Lampe de poche et piles de rechange
  10. Chapeau ou casquette contre le soleil
  11. Vêtements pour le froid et la nuit : pull-over, polaire ou jacquette.
  12. Affaires de toilette : Brosse à dents, dentifrice, serviette de bain, shampooing/savon.
  13. Costume sur le thème du camp, si précisé.
  14. Ta bonne humeur !

 

Où est-ce qu’on peut trouver tout cela et combien ça coûte (environ) ?

Sac à dos

[à compléter]

Uniforme

Le premier foulard est offert aux louveteaux comme aux éclais, à charge de le repayer s’il est perdu. La chemise peut-être commandée à l’économat un mercredi soir sur deux, de même que tous les badges (ces derniers étant généralement offerts par les troupes).

Pour toutes questions : economat@montbenon.ch

Sac de couchage et tapis de sol

Hors activités spéciales, par exemple dormir sous igloo, on aura toujours besoin d’un sac de couchage d’été (température de confort +15°C).

Duvet ou synthétique ? Éternel débat : le tableau suivant résume avantages et inconvénients.

image00

On peut trouver, à partir d’une trentaine de francs, de très bon sacs de couchage pour enfants. Par exemple à Ochsner Sports (Lausanne), dès 30CHF pour un sac de couchage enfant et 40 pour un sac taille adulte. Bien sûr cela représente la base, et un confort sommaire, mais suffisant.

Tapis de sol

En plus du sac de couchage, pour dormir en tente, il est utile d’avoir un « tapis de sol » qui fournisse une certaine isolation avec le sol et améliore le confort du dos (être assis sur une racine, une pierre ou autre irrégularité du terrain n’est jamais sympathique).

On peut en trouver un peu partout généralement en mousse. Côté luxe, des tapis de sol gonflables, mais qui semblent apporter plus d’inconvénient (installation bruyante, dégonflage permanent) que de confort.

tapis-de-sol-de-camping

Chaussures

De par la nature pédestre de nos activités, nous conseillons des chaussures de marche, de préférence qui montent sur la cheville et la maintiennent afin d’éviter au maximum les torsions de cheville.

[exemples et fourchette de prix à venir]

Gamelle

Les gamelles militaires tombent petit à petit en désuétude, elles sont pourtant bien pratiques pour cuisiner. On les trouve dans des brocantes, par exemple celle de l’armée du salut (rue de la Borde 24, 1018 Lausanne) pour la modique somme de 1 ou 2 CHF. Elle sont certes volumineuses, mais on peut ranger pas mal d’affaires dedans, faisant qu’au final elles occupent peu de place dans le sac et peuvent de toute façon être accrochées à l’extérieur du sac.

On trouve sinon des gamelles télescopiques ou dépliables très pratiques au surplus militaire (Orbe), et dans le pire des cas, un tupperware peut très bien faire l’affaire.

Lampe de poche

LAMPE

Le grand débat reste lampes frontales versus lampes à main type Maglite. En camp d’été, les lampes frontales sont beaucoup plus pratiques : elles laissent les mains libres, pour fouiller dans ses affaires, lire un livre, cuisiner, ramasser du bois, etc. et comme la lampe est accrochée au front elle éclaire toujours où on regarde. Cependant, ces lampes sont souvent peu puissantes, et lors de marches de nuit, par exemple, une Maglite 8-piles éclairera beaucoup plus loin et fort. Cependant dès qu’elles sont assez puissantes pour valoir la peine elles sont trop lourdes.

Pour les nouveaux, on conseille donc des lampes frontales.